* Imprimer

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Pourquoi la croix?

Je commence avec une question ce matin. C'est peut-être une question que vous avez posée vous-mêmes. La question est simple: Pourquoi Jésus devait-il mourir sur la croix? Ce matin j'aimerais essayer de répondre à cette question puisque c'est une question importante. La réponse à cette question forme la base de tout ce que nous croyons en tant que chrétiens. Nous allons regarder cette question de deux optiques - la nôtre et celle de Dieu - mais, forcement, les deux sont mélangées. Il y a cinq "R" que nous allons voir:
Rébellion, Rançon, Rédemption, Repentance et Réconciliation.

Rébellion

Je vous ai raconté cette petite histoire dans un autre contexte, mais elle est tellement bien que je voulais le redire ce matin. Il y avait un petit garçon. Ses parents voulaient qu'il s'assoie. Il ne voulait pas. Pour finir, les parents ont imposé leur volonté. Le garçon s'est assis. Et puis, il a dit à ses parents : "De l'extérieur, je suis assis, mais à l'intérieur, je suis toujours debout!"

L'histoire est amusante, l'attitude du gamin, un peu moins, mais cette une attitude que nous connaissons tous je crois. C'est la rébellion. Selon la Bible, la parole de Dieu, nous sommes tous rebelles. Nous nous sommes rebellés contre Dieu. Au lieu de faire ce que Dieu, notre créateur, nous demande nous avons dit "Non, je vivrai à ma façon, selon mes propres désirs et idées." Nous avons tourné le dos à Dieu et nous avons pris notre propre chemin. Cette attitude, comme l'attitude du petit garçon c'est la rébellion. La Bible l'appelle le péché.

Quand on parle du péché certains disent "Et quoi alors? Je vis ma vie, je ne dérange personne et je ne dérange pas Dieu. C'est quoi le problème?" Le problème c'est ceci: Dieu, parce qu'il est Dieu est parfait et pur et il ne peut tolérer le péché ou celui qui fait le péché. Impossible donc pour le pécheur d'avoir une relation avec Dieu - même s'il en voulait. Mais il y a plus. La perfection de Dieu veut dire qu'il est juste dans tout ce qu'il dit et tout ce qu'il fait et sa justice demande qu'il punit le péché. La punition selon la Bible c'est la mort. La mort dont la Bible parle n'est pas simplement la mort de notre corps physique - quelque chose qui va nous arriver tous mais la mort spirituelle et, pour finir la séparation éternelle d'avec Dieu.

En nous-mêmes nous sommes incapables de changer cette situation. Comme je viens de dire, selon la Bible, le pécheur est mort spirituellement. Il ne peut pas se faire revivre spirituellement et faire vivre une relation avec Dieu comme un cadavre ne peut pas se faire revivre et sortir de son cercueil. Mais Dieu a prévu une solution.

Rançon

La solution de Dieu au problème du péché était d'envoyer son fils au monde. Son plan? Que Jésus soit un sacrifice, qu'il souffre la punition que nous méritons, qu'il prenne notre place et subir la colère de Dieu contre le péché. Si Jésus, qui a mené une vie parfaite, sans pêché, ferai cela, la justice de Dieu sera satisfait, il n'aurait plus besoin de nous punir.

Mais même cela est une idée qui nous dépasse. Pourquoi un sacrifice? Comment est-ce que un innocent puisse prendre la place d'un coupable pour recevoir sa punition? Pour comprendre la nature du sacrifice de Jésus il faut vraiment creuser dans l'Ancien Testament. Nous n'avons pas le temps ce matin de voir tout ce qui écrit au sujet des sacrifices mais j'aimerais dire trois choses:

En Jésus Dieu a changé les règles. Dieu lui-même donnerait le sacrifice dont il avait besoin, il paierait le prix et le sacrifice ne serait fait qu'une fois mais ses effets dureraient pour toujours.
Selon l'Evangile de Marc "Le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude." Jésus lui-même paierait le prix avec sa propre vie.

Certains croient que c'était par accident que Jésus est mort. Ils croient que Jésus était au mauvais endroit au mauvais moment, qu'il était un pion dans le jeu politique des romains et des juifs. Les paroles de Jésus que nous venons de lire dans Marc nous montre que ce n'était pas le cas. Jésus savait ce qui allait lui arriver. Il était obéissant à la volonté de Dieu le Père et il est allé à la croix par son propre choix, par amour pour nous.

Et c'est ici que je vais parler tout brièvement de la crucifixion, de ce qui se passait quand quelqu'un était crucifié à l'époque romain. Dans le passage qui a été lu tout à l'heure [Matthieu 27:27-54] il n'y a pas une long description de la crucifixion de Jésus. Pourquoi? C'est parce que tout le monde savait ce que c'était une crucifixion. Il y en avait des crucifixions assez souvent, peut-être même tous les jours.

En 1968 à Jérusalem un équipe de archéologues ont découvert quatre tombeaux. Dans un des tombeaux il y avait un ossuaire dans lequel ils ont trouvé les os d'un jeune homme qui a été crucifié. Suite à leur découverte ils ont essayé de reconstruire comment se passait une crucifixion. Les images que je vous montre sont les moins explicits que j'ai pu trouver et nous présentent deux possibilités. Ce qu'on ne voit pas c'est qu'avant d'être crucifié Jésus avait été frappé et maltraité. Il aurait perdu du sang au point qu'il n'avait plus la force de porter pour lui-même la traverse de sa croix - c'est pourquoi les romains ont forcé Simon de Cyrène à le faire.

A Golgotha ses vêtements lui ont été ôtés, il est allé à la croix nu; un aspect de la crucifixion était l'humiliation du crucifié. La crucifixion était réservée aux criminels les plus bas, les plus méprisés. Jésus aurait été cloué à la traverse par des grand clous dans l'avant-bras; ce qui n'est pas dessiné sur la deuxième image que je vous ai montrée. Les romains ne mettaient pas les clous dans les mains parce que les mains percées ainsi n'étaient pas capable de supporter le poids du corps. Pour beaucoup qui ont souffert la crucifixion la punition durait plusieurs jours - ils mouraient d'exhaustion et d'asphyxie, incapable de respirer parce qu'ils n'avaient plus la force de bouger. Si les romains voulait que tout se passe plus vite ils cassaient les jambes du crucifié, comme cela il ne pouvait plus se servir de ses jambes pour se lever pour respirer. Les jambes de Jésus n'ont pas été cassées parce qu'il est décédé après plus ou moins six heures sur la croix - six heures agonisantes, sans répit.

Voici le prix que Jésus a payé. Et qu'est-ce qu'il a accompli? Il nous a gagné notre liberté. Comme une rançon était payée pour libérer un captif, Jésus était la rançon pour nous libérer du pouvoir du péché.

Rédemption

Quand j'étais enfant j'avais un livre qui s'appelait "Amis de Dieu". Dedans il y avait beaucoup de petites histoires, des paraboles. Une des histoires dont je me souviens assez clairement concernait un petit garçon.

Le garçon avait construit un beau petit bateau à voile. Le jour qu'il ait terminé son travail il a pris son bateau pour faire son premier voyage sur une rivière près de chez lui. Malheureusement, à cause d'un coup de vent le bateau est passé hors de sa portée. Il l'a perdu. Quelques semaines plus tard le garçon était en ville et il regardait dans un magasin de jouets. Dans la fenêtre il y avait un petit bateau à voile. C'était à vendre et c'était le sien. Il est entré dans le magasin et avec son argent de poche il a racheté son bateau. C'était de nouveau à lui.

Cette petite histoire est une illustration de la rédemption. Nous sommes la création de Dieu, chacun d'entre nous. Mais, à cause de notre propre péché nous sommes perdus - pour nous ce n'était pas un coup de vent ou an accident, comme nous avons déjà vu c'était la rébellion, le choix conscient de tourner le dos à Dieu.

En Jésus, par son sacrifice, Dieu nous a rachetés. Le prix a été payé et nous avons notre liberté. Comment est-ce que nous expérimentons la rédemption alors? Selon le verset que nous venons de lire nous puissions connaitre le pardon de notre péché - c'est-à-dire que tous nos fautes, toutes nos erreurs, tout ce que nous avons fait de mal peut-être pardonné par Dieu. C'est là la vraie liberté - celui et celle qui connait le pardon de Dieu n'est plus coupable et n'est plus condamné.

Cependant il y a une condition à cette liberté. Cette condition s'appelle la repentance, notre quatrième "R".

Repentance

Il faut donc se poser une question. Qu'est-ce que la repentance? C'est un mot que, peut-être, nous connaissons bien. Mais qu'est-ce qu'il veut dire en pratique?

Au plus simple se repentir c'est changer de direction. Si vous pouvez imaginer que vous êtes sur un chemin, se repentir c'est, simplement, faire demi-tour. Mais pourquoi faire demi-tour? C'est parce que on se rend compte qu'on va dans la mauvaise direction. Et la Bible nous dit que c'est l'Esprit Saint de Dieu qui nous convainc de ceci, c'est lui qui nous montre que nos actions et notre rébellion ne plaisent pas à Dieu.

Comprendre ceci n'est pas toujours confortable, en fait, c'est rarement confortable parce que nous devons reconnaitre que nous avions tort, nous devons nous humilier pour admettre une telle chose. Mais cette compréhension de notre péché est le premier pas vers la solution.

Le verset que j'ai choisi pour ce point nous montre la solution. Il vient du livre des Actes des Apôtres. C'est l'Apôtre Pierre qui parlait à une grande foule le jour de la Pentecôte. Il a dit "Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés." (Actes 3:19)

Jésus lui-même a fait le même appel des années avant et cet appel doit être fait encore aujourd'hui. Si vous êtes toujours rebelle cet appel est pour vous: "Repentez-vous et convertissez-vous pour que vos péchés soient effacés!" C'est aujourd'hui le jour de faire demi-tour, tourner le dos au péché et se tourner vers Dieu. Quand nous nous repentons nous demandons aussi pardon pour notre péché. Nous disons à Dieu que nous sommes conscients que nous avons fait du mal, que nous ne pouvons résoudre ce problème nous-mêmes et que nous avons besoin de lui.

Quand nos péchés sont pardonnés ainsi nous entrons dans une nouvelle relation avec Dieu. Nous devenons un chrétien. Mais mêmes les chrétiens doivent se repentir. Aucun chrétien n'est parfait, pas un seul et nous avons toujours la tendance de faire du mal et de pécher toujours, mais nous pouvons, à chaque moment, demander pardon et recevoir le pardon de Dieu. Cela fait parti de la relation du chrétien avec Dieu. Pour comprendre la nature de la nouvelle relation du chrétien avec Dieu il faut parler de notre dernier "R" - la réconciliation.

Réconciliation

Etre réconcilié veut dire être réunis. Entre deux personnes la réconciliation c'est la restauration d'une relation brisée, la réconciliation signifie que les deux peuvent, de nouveau, marcher ensemble.

Pour nous, les être humains, malheureusement le pardon et la réconciliation ne vont pas toujours ensemble. Imaginez pour un instant que vous avez fait du mal à un ami. L'amitié est rompue. Imaginez encore que vous êtes têtu - ou peut-être je ne parle que de moi-même - votre ancien ami vous pardon, mais vous refusez d'admettre que vous lui avez fait du tort, vous refusez de lui demander pardon et vous refusez aussi d'accepter son pardon. Quel en est le résultat? Le pardon est accordé mais jamais reçu. J'imagine que votre ami serait triste, mais sa conscience est claire, il a fait tout ce qu'il pouvait. Mais la relation reste toujours rompue, la réconciliation n'est pas possible.

Pour reconnaitre la vraie réconciliation il faut que la faute soit admise, que le pardon soit accordé et qu'il soit accepté. Comme j'ai dit, nous n'arrivons pas toujours et joindre les deux bouts - une des personnes refuse d'admettre son tort ou l'autre refuse de pardonner. Mais avec Dieu, si nous demandons pardon nous sommes assuré de son pardon, la réconciliation est possible.

Comment vit-on cette réconciliation alors?
Premièrement, nous savons que notre passé est pardonné, qu'il n'y a plus de condamnation. Nous sommes en paix.

Deuxièmement, nous commençons de nouveau, à partir de zéro, notre péché est pardonné, oui, et il est aussi oublié. Le poids de notre péché passé ne nous pèse plus. Il est vrai que nous allons encore tomber, mais nous ne sommes plus esclaves au péché, comme dit la Bible. C'est ça la liberté. Notre vie n'est plus caractérisée par le péché mais par le désir de faire la volonté de Dieu. Et cela est une réponse d'amour à ce qui a été fait pour nous.

Troisièmement, nous connaissons la joie d'une relation restaurée avec notre créateur, nous sommes son enfant et selon ce qu'a dit l'Apôtre Paul dans Galates 4:6-7 "Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l'Esprit de son Fils, lequel crie: Abba! Père! Ainsi tu n'es plus esclave, mais fils; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu."

Quatrièmement, nous avons une nouvelle but dans la vie, on ne devient pas chrétien juste pour nous-mêmes - nous avons un témoignage à partager, il faut parler de Jésus. Encore c'est l'Apôtre Paul qui a dit en 2 Corinthiens 5:19 "Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation."

La parole de la réconciliation c'est la bonne nouvelle que nous avons reçu nous-mêmes. Comme nous avons vu, cette bonne nouvelle commence avec une mauvaise nouvelle:

Vous avez remarqué peut-être que je n'ai pas parlé beaucoup de l'amour de Dieu. Mais je crois que ce qui est clair c'est que le plan de Dieu pour nous sauver était motivé par son amour pour nous. Jésus est allé à la croix non pas parce que cela lui faisait du bien, il l'a fait parce qu'il nous aime et il a voulu, au tant que Dieu le Père, que la relation brisée par notre péché soit restaurée par son sacrifice.

Quelqu'un a dit que, à la croix la justice parfaite et l'amour insondable de Dieu se sont rencontrés. Sa justice a été satisfaite et il a déversé son amour sur ce monde perdu.


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications