* Imprimer

  Ecouter ce message
ou Télécharger en MP3 (13,64 Mo)

Lire la Bible

Cliquez les mots soulignés pour faire ouvrire une fênetre avec le verset ou passage approprié de la Bible Louis Segond.

Ou, cliquez ici pour avoir la table de matières pour la Bible entière dans une nouvelle fênetre.

Commentaires?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

L'Esprit Saint

Qui est-il? Que fait-il? (2)

La semaine passée, au jour de la Pentecôte je vous ai parlé de l'Esprit Saint. J'ai commencé à répondre à deux questions que nous puissions poser sur l'Esprit. "Qui est-il?" et "Que fait-il?"

Nous avons établi que l'Esprit est une personne et non pas une force impersonnel, il est véritablement Dieu et il est un don de Dieu le Père pour l'église. C'est trois éléments ont un vrai impact sur notre vie chrétienne sur ce que nous croyons, et notre relation avec l'Esprit Saint va avoir un effet sur notre comportement.

Puis, je vous ai parlé de la première chose que l'Esprit fait. Il nous convainc du péché, de justice et du jugement de Dieu. Cela il fait au monde entier, certains acceptent ce qu'il dit, d'autres le rejettent. Pour ceux qui se tournent vers Dieu, nous avons la certitude que l'Esprit va continuer à nous convaincre de notre péché si nous sommes à son écoute. Il nous parle par la parole de Dieu et par notre conscience. L'ennemi aussi essaye de parler à notre conscience pour nous déstabiliser, pour nous culpabiliser, pour nous accuser. Mais nous pouvons discerner ses tactiques et nous pouvons nous souvenir du fait que "Celui qui est en nous et plus grand que celui qui est dans le monde." Ce verset se trouve dans 1 Jean 4:4. Quand l'Esprit nous convainc de notre péché il le fait avec douceur mais avec force, il apaise la tempête émotionnelle pour vraiment révéler le fond du problème de notre péché.

Je vous ai dit la semaine passée que j'avais 7 titres à regarder avec vous sur ce que fait l'Esprit Saint dans notre vie. Je viens de résumé le premier - Il nous convainc. Maintenant, nous allons regarder les trois prochains titres : il nous renouvelle, il nous rempli, il nous parle. Les trois derniers; il nous guide, il nous réconfort et il nous affirme sont pour la semaine prochaine. Encore une fois nous allons regarder pas mal de versets et passages différents. Il vous aidera donc de me suivre avec la bible ouverte.

L'Esprit nous renouvelle

L'Esprit Saint nous renouvelle. Selon un article publié dans le New York Times, titré "Votre corps est plus jeune que vous ne pensiez!" les cellules de notre corps se renouvellent tout le temps. De l'article "Bien que les gens pensent que leur corps est un structure permanent la plupart est dans un état de changement constant comme les anciennes cellules sont remplacées par des nouvelles." Apparemment, selon ce que j'ai pu lire, les cellules de la surface de l'estomac ne durent que 5 jours avant qu'elles doivent être remplacées. Les cellules rouges du sang sont épuisées après plus ou moins 120 jours, après avoir voyagées plus que 1600 kilomètres! La surface de la peau ne résiste que deux semaines parce que la peau est vite endommagée. Notre squelette est remplacé entièrement en 10 ans. Vous avez donc raison quand vous dites d'un adulte "Il n'est qu'un gamin" - au moins pour son squelette c'est vrai! Ce renouvellement se passe dans notre corps chaque jour sans que nous en soyons conscients. Mais quand l'Esprit nous renouvelle l'effet est beaucoup plus dramatique.

Le premier passage à chercher aujourd'hui se trouve dans l'épitre de Tite au chapitre 3. Nous lisons du verset 4 au verset 6. "Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit, qu'il a répandu sur nous avec abondance par Jésus-Christ notre Sauveur."

Souvenez-vous du moment que vous êtes venu à Christ? Souvenez du moment que vous vous-êtes rendus compte que vous avez besoin d'un Sauveur pour vous sortir de la misère du mal que vous faites? Moi, j'avais sept ans et ma maman m'avait expliqué ce que veut dire "devenir un chrétien". Dans ce qu'elle me disait je reconnaissais que, même à sept ans, j'étais un pécheur et que j'avais besoin de quelqu'un plus grand que moi pour m'aider.

Et ce jour-là, assis avec ma maman sur son lit j'ai prié, j'ai demandé pardon à Jésus pour le mal que j'avais fait et je lui demandais d'être mon ami. C'était assez simple, je n'éprouvais pas des grands sentiments, il n'y avait pas de chœur d'anges qui chantait, il n'y avait pas de feu d'artifice ou de l'écriture dans les nuages; c'est presque certain que cinq minutes plus tard je jouais avec mon Lego. Mais quelque chose de profond s'est passé - j'étais régénéré et renouvelé par l'Esprit Saint - bien que cela sera presque 20 ans avant que je ne rencontre ces mots. Entre parenthèses… certains ne peuvent pas mettre le doigt sur une date précise pour quand ils sont devenus chrétiens, c'était plutôt un processus avec des moments importants, les bornes sur le chemin. Mais ces gens-là sont aussi chrétiens que ceux et celles qui peuvent dire le moment exact où ils ont donné leur vie à Jésus.

Ces deux mots, renouveler et régénérer, parlent, plus ou moins de la même expérience. Ceux qui sont régénérés sont aussi renouvelés - il n'est pas possible d'avoir l'un sans l'autre. Ensemble ces mots parlent de ce qu'on appelle la nouvelle naissance; le fait que l'Esprit fait revivre chaque Chrétien et le transforme pour vivre une nouvelle vie avec Christ.

Selon Paul dans Ephésiens 2 le verset 1: "Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés". Certains croient qu'ils peuvent faire ce qu'il faut pour être sauvé. Ils font des grands efforts et des bonnes œuvres et plein d'autres choses en plus. Mais c'est futile. La réalité c'est que si l'Esprit ne te régénère pas, s'il ne te renouvelle pas tu n'es qu'un cadavre spirituel, sans souffle de vie, incapable de faire quoi que ça soit pour te sauver toi-même. C'est pourquoi dans le passage dans Tite il est écrit que nous sommes sauvés "selon sa miséricorde". Plus loin dans Ephésiens 2 nous pouvons lire ceci: "Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés)". Amen!

L'Esprit est actif dans toute conversion. Partout où les gens se tournent vers Christ, demandent pardon pour leur péché et deviennent des nouveaux disciples, l'Esprit est à l'œuvre. C'est lui qui donne cette nouvelle vie, c'est lui qui réanime notre corps spirituel. Mais cela n'est pas la fin de l'histoire. L'Esprit nous rempli aussi.

L'Esprit nous rempli

De tous les points que nous allons regarder ceci est peut-être un des plus grandes sources de discussion, et tension, dans le monde chrétien. Que veut dire être rempli du Saint-Esprit? Nous allons lire trois versets et un court passage. Trouvons Actes 2:4, puis mettre un doigt dans Actes 8 au verset 14, un deuxième doigt dans 1 Corinthiens 10:13 et puis un troisième doigt dans Ephésiens 5:18. J'aurais pu choisir beaucoup d'autres versets mais ces quatre vont servir à, au moins, nous donner une idée de ce que veut dire cette phrase: "être rempli de l'Esprit". Je ne veux pas, non plus, endommager vos doigts!

Lisons Actes 2:4 et puis, toute de suite après Actes 8:14 à 17.

"Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer." (Actes 2:4)

"Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean. Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu'ils reçussent le Saint-Esprit. Car il n'était encore descendu sur aucun d'eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit." (Actes 8:14-17)

Ce que nous venons de lire parle de ce qui se passait dans les premiers jours de l'église. Dans Actes 2:4 nous lisons un récit du jour de la Pentecôte. Les apôtres et ceux qui étaient avec eux étaient remplis de l'Esprit Saint.
Ils étaient déjà "chrétiens" même si le terme n'existait pas à ce moment-là. Qu'ils soient remplis veut dire que l'Esprit est venu habiter en eux, les animer pour le travail que Jésus leur avait donné: "Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde." Jésus serai avec eux par son Esprit, exactement comme il l'avait promis.

Dans le livre d'Actes l'Esprit est maintenant présent avec le peuple de Dieu, dans la vie de chacun d'eux d'une manière jamais vu dans l'histoire. Si nous regardons dans l'Ancien Testament nous trouvons que l'Esprit est donné à certains et aussi retiré des ces personnes. Dans le Nouveau Testament, à partir du jour de la Pentecôte, l'Esprit reste, il ne part plus.

Notre deuxième passage Actes 8:14-17, parle de ce qui s'est passé quand les apôtres sont allés voir des nouveaux chrétiens de la Samarie. Ces gens-là ont entendu l'évangile, ils ont cru en Jésus, mais ils n'avaient pas encore reçu l'Esprit Saint. Selon le dernier verset "Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit", c'est-à-dire ils étaient baptisés ou remplis de l'Esprit.

Pourquoi le délai? Pourquoi ces gens n'ont-ils pas été remplis de l'Esprit au moment où ils ont cru? Notre réponse à cette question va, quelque part, montrer ce que nous croyons à propos de si un chrétien peut être un chrétien sans qu'il soit baptisé de l'Esprit.

Certains chrétiens croient qu'il est possible d'être chrétien sans avoir reçu le baptême de l'Esprit - c'est-à-dire vous êtes un vrai chrétien mais il y a quelque chose qui vous manque. Ceux qui prennent cette position disent qu'une personne doit veiller et prier pour recevoir l'Esprit, avec, pour certains, le signe de parler en langues comme preuve de ce baptême.

Pour ces gens le baptême de l'Esprit, être rempli de l'Esprit est quelque chose qui se passe à un moment bien défini après la conversion. Et certains n'y arrive jamais et ils restent, selon cette croyance, des chrétiens charnels qui vit une vie sans puissance, sans victoire.

Il y a d'autres chrétiens qui disent qu'il n'est pas possible d'être chrétien sans avoir été baptisé par l'Esprit. Au moment qu'une personne devient chrétienne elle reçoit l'Esprit Saint dans sa vie. Les termes "baptisé" ou "rempli" parlent de ce moment.

Dans ce que je viens de vous expliquer je prends deux points de vue opposés, ce sont les positions que nous allons rencontrer le plus souvent. Il y a d'autres positions entre ces deux mais nous n'avons pas le temps ce matin de les regarder toutes. Cela peut être votre devoir pour la semaine prochaine.

Pourquoi cette différence théologique qui a eu, malheureusement, un si grand impact sur la pratique des églises et la communion entre frères et sœurs en Christ?

Je vous donne une réponse du point de vue évangélique. Il vous serez, quand même, utile peut-être de lire ou écouter d'autres pasteurs qui parlent de ce sujet. Je crois que la différence vient des passages comme ce que nous avons lu dans Actes 8. A ce moment dans l'histoire de l'église l'Esprit n'a pas été donné toute de suite et, pour finir, il semble qu'il fallait attendre un certain moment. Mais, le problème c'est qu'à ce moment dans l'histoire de l'église tout ce sujet était nouveau. Personne ne savaient exactement comment l'Esprit aller œuvrer. Jésus lui-même a dit : "Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit." Nous ne pouvons pas le contrôler l'Esprit, nous ne pouvons pas tout comprendre de lui, mais nous pouvons voir où et comment il agit. Et c'est ce fait qui est important. Pour Pierre et Jean, des juifs, ils auraient eu difficile de croire que les samaritains, le véritable ennemi du peuple juif, pouvaient recevoir le Christ. C'était inconcevable, même si Jésus leur a dit qu'ils seront témoins dans "la Judée, la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre". Pierre et Jean avaient besoin de voir cette nouvel œuvre pour eux-mêmes.

Puis, quand ils l'ont vu et quand ils ont été convaincus de la réalité de la conversion de ces samaritains, ils ont dit que ces nouvelles chrétiens avaient besoin d'être rempli de l'Esprit. Et Dieu a envoyé l'Esprit. Un moment a été marqué, les païens ont reçu l'Esprit et Pierre et Jean en étaient témoins. Ils pouvaient, par la suite, raconter ce qu'ils ont vu aux autres à Jérusalem. Si l'Esprit avait été donné avant l'arrivée des Apôtres, est-ce qu'ils auraient vraiment cru? Je crois que non et c'est pour cette raison que, dans le livre d'Actes, il y a souvent ce laps de temps entre la conversion et la réception de l'Esprit.

C'est pour que tout puisse être vérifié, compris et catégorisé - est-ce que l'Esprit agit vraiment dans ce lieu? Oui, parce que les Apôtres, ceux qui étaient avec Jésus, ceux qui étaient là au jour de la Pentecôte ont tout vu.

Le livre d'Actes est un récit de ce qui se passait aux premiers jours de l'église mais il n'y a pas d'indication dans ce livre que l'Esprit agira toujours de cette manière et que cela sera l'expérience de chaque chrétien entre le jour de la Pentecôte et le retour de Christ. Il y a d'autres documents qui nous enseignent directement sur ce sujet; par exemple, les lettres et les épitres de Pierre, Paul et d'autres. Et je crois que c'est là où se trouve l'erreur de ceux qui croient qu'il faut attendre, même parfois des années, le baptême de l'Esprit. Ils ont pris ce qui se passait à un certain moment, pour une certaine raison et ils ont en fait de tout cela une doctrine rigide qui est appliquée à chaque chrétien, n'importe où et n'importe quand il devient un chrétien.

Maintenant regardons le verset 13 de 1 Corinthiens 12: "Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.
Qu'apprenons-nous ici? En effet Paul parle de l'église entière, non pas seulement les chrétiens de Corinth. Il explique comment nous formons, en Christ, un seul corps. C'est parce que nous avons été baptisés dans un seul Esprit.

Mais pense-t-il de notre baptême d'eau ici? C'est possible mais je crois que l'idée est plutôt le baptême dans l'Esprit parce que, quand nous regardons la fin du verset nous voyons, quand même, que c'est dans l'Esprit que nous sommes unis. Un baptême en commun, l'Esprit en commun. Et c'est comme cela, dans cet enseignement, que Paul envisage l'église et c'est comme cela qu'il envisage l'unité de l'église - c'est l'unité dans l'Esprit. Il faut donc que chaque chrétien reçoive l'Esprit. Si non, il n'y a pas d'église, ce n'est qu'un club où nous restons ensemble jusqu'à ce que nous ne sommes plus d'accord sur certains points ou idées.

Et cela nous amène a notre dernier verset: "Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit." Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit - non pas une seule fois au jour de votre conversion, mais continuellement. Chaque jour, à chaque instant nous avons besoin que l'Esprit nous remplisse. Paul ne parle pas du passé, il ne parle pas d'un moment à venir.

Il parle de maintenant, et chaque moment après - soyons remplis de l'Esprit. C'est l'état normal du chrétien! Si nous lisons les versets suivant nous pouvons voir, en partie, ce que c'est vivre rempli par l'Esprit: "entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ."

Quelqu'un a posé une question à l'évangéliste américain D. L. Moody sur pourquoi il parlait tant du besoin d'être rempli de l'Esprit. Sa réponse? "J'ai des fuites." Une déclaration métaphorique, bien sûr, mais la réalité c'est que chaque Chrétien à besoin d'être rempli de nouveau à chaque moment, si non, pour finir, nous nous battons dans notre propre force. Laissons agir l'Esprit.
Etre rempli est une façon de vivre et non pas un seul événement, une fois pour tout. Nous devons tous vivre de jour en jour une vie remplie de l'Esprit, c'est-à-dire, nous sommes à son écoute et nous marchons selon les préceptes de la Parole de Dieu, avec une attitude comme celle de Jésus qui avait le désir de faire toujours la volonté de son Père. Comme il a dit dans Jean 4:34 "Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé, et d'accomplir son œuvre".

Et c'est, quand même Dieu, qui fait cela pour nous et en nous. "Soyez" est, en grec, un verbe passif - nous ne faisons rien pour nous-mêmes, qui, d'ailleurs, ne veut pas dire que nous sommes inactifs. Dieu agit pour nous, non seulement nous donne-t-il la capacité de faire, il nous donne aussi le vouloir par l'Esprit. Selon Philippiens 2:13 "c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir."

Parfois nous nous sentons avoir besoin d'un coup de pouce; parce que, parfois, l'Esprit nous demande de faire "un peu plus". Et quand il demande il nous équipe. Ici je peux témoigner moi-même de quelques occasions où je dois dire que l'Esprit m'a rempli pour une certaine tâche parce que, en moi, je n'étais pas capable à faire le travail demandé. Comme vous le savez bien je suis Anglais. Mon accent me trahit et me trahirai toujours. J'habite dans un pays francophone, je ne peux pas parler en anglais à tout le monde, ça ne passe pas. Mais, parfois, je me trouve dans les situations où mon français n'est pas suffisant pour exprimer ce que je dois dire et cela surtout dans l'évangélisation. Et l'Esprit vient à mon aide.

Je me trouve, tout d'un coup, avec une facilité en français que je ne possède pas normalement. J'arrive à dire ce qu'il faut dire, comme il faut le dire et j'ai l'impression que cela ne vient pas 100% de moi. Et après… mon français retourne à ce que c'était avant. Je mâche mes mots et je oublie comment conjuguer "être". Cela c'est aussi vivre rempli de l'Esprit si je lui laisse diriger et guider ma vie.

La dernière chose à dire sur ce point. Certains, même des évangéliques, peuvent témoigner d'un moment où ils ont reçu l'Esprit.
Ils peuvent dire qu'un tel ou tel jour ils ont été remplis par ou baptisé dans l'Esprit. Est-ce que je nie leur expérience dans ce que je dis? Non, pas du tout. Mais il faut peut-être comprendre l'expérience autrement. Ce jour-là vous êtes devenu conscient, ou plus conscient de l'Esprit dans votre vie. Il est devenu réel pour vous. Vous avez eu, peut-être, ce coup de pouce dont je parlais, et vous avez remarquez ce qui s'est passé. Mais, depuis le moment où vous êtes devenu chrétien vous avez l'Esprit dans votre vie, si non vous n'êtes pas chrétien. Vous avez déjà été baptisé et rempli même si seulement quelques temps après vous en êtes vraiment rendu compte.

L'Esprit nous parle

Le dernier titre que nous allons regarder ce matin c'est "l'Esprit nous parle". Encore une fois il y aura quelques versets à chercher.

La semaine passée je vous ai dit que l'Esprit Saint nous parle par la parole de Dieu et par notre conscience. Il peut aussi nous parler par des rêves, des visions et des prophéties (entre autres!) si nous acceptons qu'il se serve de ces moyens encore aujourd'hui. Cependant c'est la Parole de Dieu, la Bible qui est notre premier, et dernier recours pour comment vivre cette vie chrétienne. Tous les autres moyens mentionnés par lesquels l'Esprit nous parle; la conscience, les rêves, les visions et les prophéties, doivent être soumis à la Parole de Dieu. Pourquoi? Parce que la Bible est la révélation définitive de Dieu pour son peuple et l'Esprit en est l'auteur.

Lisons 2 Pierre 1:21. "Car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu." Dans ce verset Pierre parle de l'origine divine de la parole de Dieu. Quand il dit que les hommes ont été poussés par l'Esprit il semble qu'il avait en tête l'image d'un bateau sur une rivière - c'est l'eau et les courants qui portent le bateau. L'analogie n'est pas parfaite, mais c'était ainsi avec ceux qui ont écrit, dans ce contexte, l'Ancien Testament. Ils on été portés par l'Esprit, dirigés et conduis par lui. Pierre ne nous explique pas comment tout cela s'est passé mais il nous assure que l'auteur des écritures est le Saint Esprit.

2 Timothée 3:16 nous dit que "Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre". Voilà, Dieu, par l'Esprit a inspiré toutes les paroles de la Bible et la raison? C'est pour nous montrer comment il veut que nous vivions.

Si quelqu'un croit que l'Esprit lui parle de quelque moyen que cela soit, ce que l'Esprit "dit" doit accorder avec ce qui est écrit dans la Bible si non nous devons conclure que l'Esprit Saint se contredit et le tout s'écroule. Ou… peut-être la personne qui parle n'a pas bien écouté et se trompe… Les quatre moyens déjà mentionnés: conscience, rêve, vision et prophétie sont subjectifs, c'est-à-dire, il n'y a personne d'autre que celui auquel l'Esprit "parle" qui peut vérifier ce qui a été dit. Mais la Bible est un document 100% public et tout le monde y a accès. Nous pouvons prendre les paroles "reçues" par une personne et les comparer à ce que dit la Bible.

Quand quelqu'un dit "l'Esprit m'a dit que…" ou "l'Esprit m'a montré que" notre première réponse doit être "Est-ce que cela accorde avec la Parole de Dieu?" Quand Paul parle des prophéties dans 1 Corinthiens 14:29 où il dit "Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent;" il ne cherche pas à ce que ceux qui jugent disent "Ah oui, ça me semble bon, ça me donne un bon sentiment..." ou autre. Le jugement est fait par rapport à ce qu'a dit déjà l'Esprit dans la Parole de Dieu. C'est un bon principe!

Malheureusement il y a des chrétiens et des églises entières qui ont tout à fait dérapés à cause d'une, soit disant, parole de l'Esprit parce qu'ils n'ont pas recouru à la Sainte Parole pour juger ce qui a été dit.
Il peut arriver que quelqu'un dans l'église puisse recevoir une parole de l'Esprit pour une autre personne ou pour l'église, de cela je suis personnellement bien convaincu. Mais, si quelqu'un prétend avoir reçu une parole de l'Esprit et veut la partager, qu'il soit connu que la norme, le mesure de ce qui est dit est la Parole de Dieu. Et si celui ou celle qui croire nous porter une parole de l'Esprit n'accepte pas ce fait sa parole ne sera pas acceptée non plus.

Avant que vous ne pensiez "Aie, ça c'est dur ça!" ce principe se trouve lui-même dans la Parole de Dieu. Dans 1 Jean 4 il est écrit: "Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde." La Parole elle-même nous mettre en garde de ne pas accepter n'importe quoi comme signe que l'Esprit parle. Et puis, l'Apôtre Paul, encore dans 1 Corinthiens 14 dit "Si quelqu'un se considère comme un prophète ou un être spirituel, qu'il reconnaisse dans ce que je vous écris un commandement du Seigneur. Et si quelqu'un ne le reconnaît pas, c'est qu'il n'est pas reconnu."

Nous savons que ce que Paul a écrit c'est la parole autoritaire de Dieu, inspiré par l'Esprit. Il dit, en effet, ceci: Si celui qui apporte une parole qu'il croit avoir reçue de l'Esprit n'accepte pas que cette parole soit pesée et jugée par la Parole de Dieu la personne elle-même ne sera pas acceptée. Ici "pas acceptée" veut dire que la personne ne sera pas reconnue comme fiable en ce qui concerne les prophéties, visions, etc. La personne elle-même sera toujours acceptée et aimée dans l'église.

Tout cela semble être assez négatif. Je ne veux pas que vous croyiez que je suis contre l'idée que l'Esprit nous parle individuellement, je veux simplement nous mettre sur notre garde, surtout dans le contexte de l'église où, parfois, il y a la tentation d'attribuer au Saint Esprit nos propres idées et désirs. Comme je vous ai dit la semaine passée: "Ne nous servons pas de lui simplement pour mettre le cachet "officiel" sur nos plans.
Ne nous servons pas non plus de lui pour prendre notre coin ou notre côté comme s'il était partisan, pour nous bien sûr! Il est Dieu et cela il ne faut pas oublier."

Conclusions

L'Esprit nous renouvelle - il fait revivre chaque chrétien.
L'Esprit nous rempli - il nous équipe pour vivre cette vie chrétienne et faire la volonté de notre Père.
L'Esprit nous parle - il nous parle, premièrement, par la Parole de Dieu, la Bible. Puis, si ou quand il nous parle par d'autres moyens ce que nous recevons doit être soumis à la Parole de Dieu.

Soyons reconnaissant au Père pour ce qu'il fait dans notre vie par l'Esprit Saint.

D'autres message dans cette série:
Message 1
Message 3


Si vous avez apprecié cette prédication que vous avez lu et vous aimerez nous aider dans la construction de notre nouveau bâtiment d'église vous pouvez visiter notre site www.1000x50.com, merci.

Retourner à la liste de prédications